Commençons par le début, les composants

Publié le 28 Mars 2019

Shéma d'une carte mère MSI.

 

La carte mère

Si le processeur est le cerveau, la carte mère est le cœur de tous ordinateurs. Elle est l'élément essentiel au bon fonctionnement, à la stabilité des divers composants : processeur, RAM, carte réseau, carte son... Essentiel, car elle regroupe et gère toutes les puces, comme le bios, chipset, le north, southbridge ou unifié, les divers bus (USB, SATA...) et ports d’extensions (PCI, PCI-E...), Slot mémoire, etc. Elle se présente sous divers formats, mini-ITX, micro-ATX, ATX

 

Le processeur (CPU)

CPU AMD Athlon 64

Le CPU, (Central Processing Unit ou Unité Centrale de Traitement), est le cerveau de l'ordinateur. Il ne sert qu'à exécuter des instructions permettant de manipuler des informations numériques qui sont codées sous la forme binaire de 1 et de 0. Le premier microprocesseur est l'Intel 4004 crée en 1971.

Bien évidemment, la puissance des CPU, a largement augmenté. Pour déterminer sa puissance, plusieurs caractéristiques sont nécessaires, sa fréquence en hz, mhz, ghz, le nombre de cœurs, ainsi que sa mémoire cache.

  • La fréquence de fonctionnement est actuellement de plusieurs ghz. Les plus courants vont de 1 ghz à + 4 ghz. Plus cette fréquence est élevée, plus le CPU sera en théorie rapide. Mais ce n'est pas toujours le cas, car d'autres paramètres sont à prendre en compte.

 

  • Les cores ou cœurs. Aujourd'hui la majorité des processeurs sont multi-cœurs entre 2 à 8, voir bien plus.

Un cœur physique est un ensemble de circuits capables d’exécuter des programmes de façon autonome. Toutes les fonctionnalités nécessaires à l’exécution d'un programme sont présentes dans ces cœurs : compteur ordinal, registres, unités de calcul, etc. Des caches sont définis pour chaque processeur ou partagés entre eux.

Wikipédia

Le multi-cœur est la répartition des processus (thread) effectués par le processeur sur l'ensemble des cœurs, afin d'augmenter ses performances. Il existe deux types de cœur, le physique, celui présent directement dans le processeur lui-même et le cœur logique appelé Hyper-Threading. IL est présent aussi bien chez Intel, le créateur, que chez son concurrent AMD, nommé le SMT, avec un fonctionnement différent. Pour un processeur à 4 cœurs, on a donc 4 cœurs / 8 threads. Soit, 4 cœurs physiques et 4 cœurs logiques avec l'Hyper-Threading présent sur certains modèles de processeur.

L'Hyper-Threading est une technologie de certains microprocesseurs Intel. Elle permet à un seul microprocesseur de se comporter comme deux microprocesseurs distincts vis-à-vis du système d'exploitation et des applications qui l'utilisent. C'est une fonction de l'architecture du processeur IA-32 d'Intel.

LeMagIT

  • mémoire cache ou antémémoire

est, en informatique, une mémoire qui enregistre temporairement des copies de données provenant d'une source, afin de diminuer le temps d'un accès ultérieur (en lecture) d'un matériel informatique (en général, un processeur) à ces données. Le principe du cache est également utilisable en écriture, et existe alors en trois modes possibles : write-through, write-back et write-around

Wikipédia

Cette mémoire est également importante pour les performances de tous CPU. Elle se nomme cache L1, L2, L3. A une certaine époque celle-ci était directement présente sur la carte mère. De ce fait, elle ne pouvait évoluer, même si on décidait de changer son CPU pour un modèle d'une gamme supérieur. Aujourd'hui, elle est directement intégrée au processeur, le plus souvent au nombre de trois couches.

  • Le cache de niveau L1 est le plus petit des trois, le plus rapide,
  • Le cache de niveau L2 est moins rapide et plus gros,
  • Le cache de niveau L3 est le moins rapide des trois, mais également le plus gros.

 

Son but est d'accélérer l'exécution d'un programme. Plus sa taille est élevée, plus la taille des programmes accélérés sera grandes.

La RAM

DDR400

La RAM (Random Access Memory) ou mémoire vive est une mémoire ou les données, programmes sont stockés de façons provisoires. Son but est de pouvoir y accéder de manière rapide, bien plus rapidement que tous périphériques de stockages, tel un disque dur ou un SSD. La mémoire vive est dite volatile, car elle perd toutes données si on coupe son alimentation électrique. Il en existe divers types. Les plus courantes sont, la SDRAM, la DDR. Actuellement en version 4 DDR4, qui est la plus rapide. Cette mémoire se présente la forme de barrette au format DIMM, les ordinateurs de bureau ou SO-DIMM, ordinateurs portables. La mémoire vive à deux principales caractéristiques autre que le type DDR, DDR2..., sa fréquence ainsi que sa latence sont très importantes.

  • La fréquence est exprimée en mégahertz (MHz). Elle correspond plus ou moins à la vitesse de fonctionnement de la barrette entre celle-ci et le northbridge.

 

  • La latence (CAS & timings), nommée également timings. C'est le temps qu'il faut pour accéder aux données stockées dans la RAM. Les fameux 15.0-15-15-36-50 ou encore  5-5-5-18. Plus ces valeurs sont basses, mieux c'est. Dans l'ordre des chiffres.
    • CAS latency (Column Address Strobe latency),
    • RAS Precharge Time (Row Address Strobe),
    • RAS to CAS delay,
    • RAS active time,

Je ne vais pas entrer dans les détails. Ce n'est pas le but de cet article. Ce qu'il faut retenir de tout cela, c'est qu'il vaut mieux choisir une barrette avec une fréquence plus haute, qu'une meilleure latence.

  • Le channel, double ou quad. Cette notion consiste au doublement de la bande passante de votre mémoire vive par rapport à une seule. En quad, 4 fois plus. Bien évidemment, il faut obligatoirement 2 ou 4 barrettes strictement identiques. Tout ce-ci n'est que théorique et sert à améliorer les performances. Mais honnêtement c'est réellement visible que pour une utilisation gaming ou tous traitements ayant besoin de bande passante mémoire. 2 ou 4, pour du gaming ? Dans l'absolu 4. Entre 2 et 4 barrettes à capacité égale, soit par exemple 16 Go en 2*8 Go ou 4*4 Go, la différence est minime suivent les caractéristiques. Si les deux kits sont strictement identiques, pour la même capacité, on privilégie le kit de 4 barrettes. Pour une utilisation courante, bureautique, surf..., cela n'a pas vraiment d'incidence. Seule une quantité faible peut impacter les performances de votre ordinateur.

 

La carte réseau Ethernet
Carte Ethernet

La carte réseau Ethernet souvent appelée RJ45, est un faux ami. RJ45 est le nom du connecteur. L'Ethernet est un protocole d’interconnexion d'un réseau local par le biais de deux cartes réseaux, pour faire communiquer deux appareils comme deux ordinateurs au minimum à l'aide d'un câble réseau RJ45. Au fil des avancées, plusieurs normes ont été mises au point. La plus rapide d'entre elle, le 400 Gigabit Ethernet.

  • Ethernet 10 Mbit/s, Comme son nom l'indique, elle a un débit théorique de 10 Mb/s soit 1,5 Mo/s. Il en existe diverses versions comme le 10baseT

  • Fast Ethernet 100 Mbits/s. Elle est encre très présent en entreprise, chez nous dans nos box. Avec un débit théorique de 12,5 Mo/s soit environ 10 fois plus que le 10 Mb/s. C'est largement suffisant pour véhiculer un flux adsl classique.

  • Gigabit Ethernet 1000 Mbits/s ou 1 Gbits/s est le standard le plus couramment utilisé (carte mère, routeur et tous autres appareils avec un port Ethernet). Son débit théorique est de 125 Mo/s

  • Ethernet 10 gigabits/s a un débit théorique 10x plus élevé que le Gigabit Ethernet, soit 1,250 Go/s. Il est encore peu utilisé.

  • Ethernet 40, 100, 200, 400 gigabits.

Aujourd'hui, on la retrouve directement intégrée aux cartes mères, on appelle cela un chipset.

Il existe bien sûr d'autres composants, carte son, TV, d’acquisition... Pour un début c'est déjà suffisant.

Rédigé par pciste

Publié dans #Composants, #Connectiques, #Informatique

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article