Choisir ses composants PC - Alimentation - partie 2

Publié le 22 Septembre 2019

alimentation
  • La puissance parfaite

Sa puissance se calcule en fonction de la consommation en charge, carte mère, processeur, disque de stockage, carte graphique aussi que toutes les cartes additionnelles et non au repos. Pour une alimentation d'une puissance de 500 W donne 400-450 w environ disponibles pour un modèle certifié 80+. C'est-à-dire 80%+ de rendement.

Une fois le calcul effectué, on multiplie par 1,5 pour la marge de sécurité. Pour un PC qui consomme 400 W, cela donne 600 W avec la marge en puissance idéale. Ça, c'était avant. Actuellement, on a quand même moins besoin d'une alimentation ultra-puissante depuis que les constructeurs garantissent 80%+ de rendement. Si vous avez un total de 500 W, un modèle de 600 W min et 700 W maximum est donc préférable pour un bon rendement. Il faut aussi prendre en compte ses besoins futurs, comme une webcam, un casque USB, etc.

Les PC peu puissants demandent 300, 350 W max. Au contraire d'une machine équipée d'une carte graphique haut de gamme, qui pourra, à elle seule consommer jusqu'à 300 W et sûrement plus. On préconise donc un minimum de 550 W, et même 600 W pour du gaming haut de gamme. Le plus simple est de passer par l'un des calculateurs, comme celui de MSI ou Outervision, ma préférence.

Pour ma configuration actuelle se composant :

  • Intel i5 6600
  • D'une Geforce GTX 760 de chez msi (N760 2GD5/OC ITX)
  • 4 barrettes de DDR 4
  • 4 périphériques SATA
  • 3 Ventilateurs : 2 de 120mm et le vantirad Intel
  • 1 carte tuner TNT
OuterVision PSU Calculator part list
Type Item
Motherboard Desktop
CPU 1 x Intel Core i5-6600
CPU Speed 3300MHz
CPU Vcore 1.2V
CPU Utilization 90%
Memory 4 x 4GB DDR4 Module
Video Card Set 1 1 x NVIDIA GeForce GTX 760
Core Clock 980MHz
Memory Clock 1502MHz
Storage 1 x SSD
Storage 2 x SATA 7.2K RPM
Optical Drive 1 x DVD/CDRW Combo Drive
PCI Card 1 x TV Tuner - Antenna (DVB-T) Card
Keyboard 1 x Standard Keyboard
Mouse 1 x Standard Mouse
Fan 3 x 120mm
Computer Utilization 8 hours per day
Gaming/Video Editing/3D Rendering Time 1 hour per day
Load Wattage 430W
Recommended Wattage 480W
Amperage +3.3V: 9.3A, +5V: 14.9A, +12V: 27.0A
Recommended UPS Rating +3.3V: 800VA
Generated by OuterVision PSU Calculator 2019-09-05 09:53:49

 

Ce qui me donne avec Outervision plus ou moins 428 W avec une recommandation d'une alimentation 500 W, en arrondissant, ce qui est cohérent avec la recommandation de MSI pour mon modèle. Pour ma configuration actuelle, une alimentation 550 W 80+ suffit largement. La mienne a une puissance de 600 W un modèle de plus de 10 ans qui n'était pas 80+. De plus pas une marque des plus réputée. J'avais vu large.

 

  • Le bon rendement

Le rendement pour une utilisation optimum, se situe entre 50-80 % environ. 2 types de rendements :

  • Celui du rapport entre la puissance du PC et celui de l’alimentation. Pour un PC consommant 300 W en pleine charge et une alimentation de 600 W, donne 50 % environ de rendement. On estime que le rendement parfait se situe à 50 % pour une consommation la plus réduite possible.

 

  • Celui de l'alimentation, c'est-à-dire la puissance qui peut être réellement délivrée. Entre 80 % et 90+ % actuellement en 2019. 80 % de 600 W, donne 480 W, à 90 %, 540 W de disponible.

 

En dessous de 50 %, l’alimentation consommera plus que ce qu'on lui demande et donc chauffer plus. C'est pour cela qu'il ne faut pas prendre un modèle trop puissant. À l'inverse, un modèle limite peut endommager les composants du PC si elle finit par lâcher, causer des baisses de performance, instabilités...
 

Le plus important est de connaître la puissance réellement délivrée prévu par le constructeur, son rendement. Plus il est élevé moins elle dégagera de chaleur et consommera donc largement moins. Une alimentation dont le rendement est de 80 % consommera largement plus qu'un modèle à 90 %.
 

Pour résumer, on choisit, le modèle qui a le meilleur rendement selon la puissance nécessaire en pleine charge de l'ordinateur. 

 
  • Quel modèle choisir ?

Toutes marques réputées. On évite tous modèles dit "nonames comme Advance" qui sont dangereux et peuvent endommager les composants constituants votre PC. Il est parfois difficile de le remarquer, sauf quand il est trop tard.

Quelles sont les bonnes marques ? Quelques marques sortent du lot comme Corsair, Enermax, Seasonic, Be Quiet ! FSP... Normalement, les boutiques en ligne proposent que des modèles de marque qui on fait leurs preuves. En revanche, sur Amazon, Priceminister..., rien ne garantis le sérieux et la fiabilité d'une marque. En cas de doute, on évite. On évite également l'occasion, car on ne sait jamais quel traitement elle a pu subir.

 

  • Le format

Dans un boîtier standard (moyen ou micro ATX), la norme actuelle est l'ATX de dimension 15 x 14 x 8,6 cm. Pour un boîtier mini-ITX, on monte une alimentation ATX de taille réduite, qui ne doit pas dépasser une certaine longueur.

 

  • Connecteurs et modulaire

Depuis quelques années certains connecteurs, ne sont plus indispensables, comme le Molex pour les disques durs / lecteurs optiques en ATA. Le connecteur de disquette n'est également plus primordial.

Aujourd’hui, seul les connecteurs suivent sont réellement indispensables :

  • L'ATX 20/24 : si à la fin des années 90 et 2000, la norme exigeait 20 broches, cette norme à évoluée en 24 et se compose de deux parties 20+4 broches, pour la rétrocompatibilité. Parfois avec un adaptateur. Il permet la mise sous tension de la carte mère.

 

  • L'ATX 12V : à l'origine, connecteur carré à quatre broches, il est réservé à l’alimentation du processeur. Avec la montée en puissance des CPU, il est donc passé à 8 broches, en deux connecteurs, là encore pour une question de compatibilité avec les anciennes cartes mère et Intel Pentium 4.

 

  • Le PCI express : en 6 ou 8 broches. Il sert à donner de la puissance à tous périphériques dépassant la norme du PCI express au niveau électrique, surtout aux cartes graphiques. Normalement un seul de 6+2 suffit. Comme certains périphériques en demandent deux, il est préférable d'en avoir deux au cas où. Des adaptateurs vers 8 broches sont prévus pour les alimentations qui ne disposent que d'un connecteur 6 broches ou un seul connecteur en tout.

 

  • Le SATA : sert principalement à alimenter tous périphériques SATA (disque dur, SSD, lecteur optique...).

 

Pour les fanas du câble management, une alimentation modulaire est un plus non-négligeable. Son côté pratique réside dans le fait de ne relier que les connecteurs nécessaires ou d'avoir la possibilité d'y mettre des versions customisées de la couleur que l'on souhaite. Elles sont également plus chères. Contrairement à ce que l'on peut lire ou entendre ici et là, elle n'améliore en rien la température des composants, tout comme un modèle non-modulaire ferai augmenter celle-ci avec les câbles non placés de façon chirurgicale sans rien qui dépasse. Le plus important est donc de disposer de tous les connecteurs nécessaires : SATA, ATX 12V, PCI express et éventuellement Molex.

 

  • Ventilateur obligatoire ?

Les modèles dépourvus de ventilation, ne sont pas conseillés dans la mesure ou, elles ont tendance à plus chauffer avec le risque de défaillance de celle-ci, et même de la carte mère en cas de mort subite, en plus de sur-consommer. Vu que c'est un organe essentiel, autant qu'il soit le mieux refroidi possible.

Le meilleur des deux mondes est possible, avec des modèles à la fois passifs et actifs. Les constructeurs ont intégré des mécanismes qui déclenchent la rotation des ventilateurs quand la température augmente. Cela varie d'un constructeur à l'autre. Ils se basent soit sur la température, soit sur le seuil de consommation, etc. Elles sont silencieuses la plupart de temps et n'activent la ventilation qu'en cas de forte sollicitation.

 

Une prochaine partie à venir qui portera sur le boîtier PC.

 

Autres parties

Rédigé par pciste

Publié dans #Composants, #Informatique, #Périphériques, #Connectiques

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article