Le RAID, c'est quoi ?

Publié le 10 Novembre 2020

 
  • Le RAID, son principe

Il réside en la duplication des données sur un ou plusieurs périphériques de stockages. On parle alors de RAID 0, 1, 5, 10... Pour cet article, je vais aller au plus simple, pour ne pas donner une migraine aux néophytes.

 

  • Le RAID, non combiné

- RAID 0 (stripping), deux périphériques associées au minimum, en répartissant équitablement vos données, afin d’augmenter les débits. Pas très utile pour un Nas et encore moins pertinent avec un SSD.

- RAID 1 (mirroring ou la mise en miroir), Chacune des données est dupliquée sur un minimum de deux périphériques d’où la mise en miroir. Il est le plus simple à mettre en place.

- RAID 5 (volume agrégé par bandes à parité répartie),

Le RAID 5 combine la méthode du volume agrégé par bandes (striping) à une parité répartie. Il s'agit là d'un ensemble à redondance N + 1 {\displaystyle N+1} N+1. La parité, qui est incluse avec chaque écriture, se retrouve répartie circulairement sur les différents disques.

RAID (informatique)

Un minimum de trois périphériques est nécessaire. La différence entre le RAID 0 et le RAID 5 Réside dans l'ajout de bits entre les données qui permettent de reconstituer les données en cas de changement d'un des disques durs, SSD en cas de panne. Certes, on gagne en vitesse de lecteur, mais sa lenteur en écriture lors de la reconstruction, avec l’avènement des grandes capacité de stockage 1 To+, dû au calcul de la parité, font qu'il est de moins en moins préconisé.

 

  • Le RAID, combiné

- RAID 10 ou 1+0, consiste à combiner le RAID 0 pour la performance et le RAID 1 pour la sécurité : deux unités en RAID 0 associé à deux unités en RAID 1. Par rapport au RAID 5, on est sur de la redondance de données, qui n'est que la copie sur les deux unités, la partie RAID 1. La reconstruction est grandement améliorée, par rapport au RAID 5, se basant sur des bits de parité.

 

  • Mise en place

Il existe deux types de RAID, tous basé sur les mêmes spécifications, RAID 0, RAID 1, RAID 5, etc.

- Le premier, le RAID dit matériel ou semi-matériel, qui se base sur les capacités présentes sur la carte mère professionnelle ou la plupart des modèles grand public. On parle ici de RAID semi-matériel qui nécessite en plus de la prise en charge matériel, d'une partie logicielle, le driver. C'est lui qui aura la charge de manager vos volumes en RAID.

Le véritable RAID matériel, n'est présent que sur du matériel spécifique comme une carte additionnelle par exemple. Il est intégralement géré par le firmware, le bios de celle-ci. Du côté système d'exploitation, chaque volume est considéré comme un seul et même espace de stockage.

Ce type de RAID est simple à mettre en place, mais comporte plusieurs inconvénients en cas de défaillance ou de changement de matériel. En effet, tous étant propriétaire, Votre RAID s'en retrouve cassé, avec aucune possibilité ou presque, de récupération facile des données en cas de changement de celui-ci (le contrôleur RAID). Pour le semi, souvent, voir systématiquement, la partie logicielle, le driver ou pilote en fr, est lié au matériel, donc même problématique.

- Le second, le RAID dit logiciel, qui n'est qu'une implémentation, comme son non l'indique, au niveau système d'exploitation. On sélectionne le type du RAID voulu, puis le nombre de volumes suivent son choix. Sa souplesse en fait son principal avantage en cas de panne ou défaillance du système. Il suffit juste de le remettre en place ou de changer le support défectueux.

Du coup, RAID matériel ou logiciel ? C'est une évidence, le RAID logiciel de préférence avec sa souplesse, sa facilité de mise en place. On a plus les limites imposées de fabricant, ses compatibilités parfois provoquées en cas de panne de la carte contrôleur.

 

  • Lequel mettre en place ?

Raid 0, 1, 5... Le meilleur reste encore le RAID 10, quand c'est possible de le mettre en place. Il allie le RAID 0 pour la rapidité, mais nécessite quatre supporte en tout, deux autres pour le stockage. Cela prend évidement des emplacements en plus. Pas des plus simples quand on possède une quantité de données importantes.

Pour cela, le RAID 5 est un bon compromis en stockage out en sacrifiant la rapidité. Pour ceux ayant beaucoup de périphériques de stockage de faible capacité, le RAID 1 est le plus adapté. Il nécessite que deux supports.

 

En conclusion, un RAID est la solution simple pour la pérennité de vos données importantes. Autrement, un disque dur ou SSD externe est largement suffisant en tant que sauvegarde.

Rédigé par pciste

Publié dans #Informatique, #Sauvegarde, #Périphériques, #c'est quoi ?

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article