Le Deepfake, la technologie d'un futur irréel

Publié le 19 Mars 2021

Deepface d'Anne Hidalgo en compagnie de la présentatrice Alessandra Sublet qui pour le coup est réelle.
Deepface d'Anne Hidalgo en compagnie de la présentatrice Alessandra Sublet qui pour le coup est réelle.

 

Ce terme ne vous dit probablement rien, et pourtant, vous l'avez forcément vu au moins une fois. Mais savez-vous ce que c'est réellement ? C'est ce que nous allons voir dans cet article.

 

  • Commençons par sa définition

Le deepfake, ou hypertrucage est une technique de superposition audio ou vidéo sur une autre vidéo, appuyer sur l'intelligence artificielle de façon ultra-réaliste afin de simuler les mouvements faciaux. Le meilleur exemple, le remplacement d'un visage d'une autre personne sur une vidéo.

  • L'historique

Cette technique de transposition des mouvements faciaux, a été présentée en 2016. Elle permet de contrefaire en temps presque réel, les expressions d'une autre personne. À cette époque vous vous souvenez sûrement de l'affaire de Tom Cruise où l'on avait utilisé son visage sur diverses vidéos. Si vous n'avez pas suivi les news ou souhaitez connaitre de quoi il en retourne, vous avez la possibilité de suivre les liens, de regarder la vidéo en activant les sous-titres.

DeepTomCruise Tiktok Breakdown - Pour les non anglophones, activer les sous-titres ainsi que la traduction française.

Cet article n'a pas pour vocation à vous d'expliquer en détail le fonctionnement de ces technologies aidées par l'intelligence artificielle. Mais plus de lancer une réflexion sur l'implication de l'intelligence artificielle sur ce qu'elle peut implique dans notre vie numérique.

En France le meilleur exemple est l'émission C'est Canteloup, diffusée sur la merveilleuse chaîne TF1, dont le principe est la caricature humoristique de nos personnalités politiques ou autres. Depuis quelques années, environ 2 ans, le Deepfaking y est systématiquement appliqué avec plus ou moins de réussite, même parfois improbable. Je vous laisse seuls juges, avec ces quelques captures issues de l'émission de TF1, en l'honneur de Marine le Pen, de Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education, de Philippe Etchebest, de la maire de Paris, Anne Hidalgo, photo de couverture.

Deepfake de Marine Le Pen
Deepfake de Marine Le Pen
Deepfake de Jean-Michel Blanquer
deepfake de Philippe Etchebest
deepfake de Philippe Etchebest
 
  • Se fier au réel ?

Quand on voit les résultats que peuvent produire les algorithmes d'intelligence artificielle, on est en droit de se demander, si tout cela ne va pas trop loin, s'il y est encore possible de faire une quelconque différence, entre une vidéo, une image qui n'a pas été retouchée ou créée de toutes pièces. Relativisons, car tout n'est pas parfait. L'émission C'est Canteloup nous prouve qu'il y a des algorithmes plus ou moins efficaces, mais on s'en rapproche doucement de la perfection. Un jour, tout ce qui nous entoure risque bien de n'être que du fake (faux).

 

  • Éthique et vie privée
Éthique

Dans l'avenir, avec la démocratisation de cette technique, tout le monde aura la possibilité d'effectuer cet hypertrucage aussi simplement qu'un filtre Instagram, grâce notamment aux applications comme Reface ou Deep Nostalgia.

Sous prétexte de l'amusement, on pense dans le fond, que ce n'est pas dramatique. Sauf que non !!! Le problème de ces hypertrucages, finit par créer un monde où l'on risquera probablement de ne plus déceler le réel, de ce qui ne l'est pas. Avec les réseaux sociaux, il deviendra très facile de propager cette fausse réalité, Twitter en est le bon exemple, en nous faisant croire tout ce dont l'on veut bien nous faire croire : fake news (infox),  sondages et chiffres biaisés, des paroles non dites ou sorties de leur contexte, etc.

 

Vie privée

C'est important d'en parler. Pour arriver à un tel niveau de réalisme, l'intelligence, réelle ou artificielle à besoins de beaucoup de temps, des mois, des années, pour parfaire son apprentissage, en analysant des milliers de photos et de vidéos. Mais d'où sortent toutes ces vidéos analysées. On ne le sait pas réellement. 

 

Nous voici arrivé au terme de cette réflexion. Pensez- vous qu'il soit nécessaire de s'en préoccuper, de s'en méfier ? N'hésitez pas à participer au débat, à cette réflexion en commentaires.

Rédigé par pciste

Publié dans #deepfake

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article